associations

Groupement de Défense contre les Organismes Nuisibles (GDON)

Notre association, constituée d’une dizaine de bénévoles, va poursuivre ses activités sur décembre, janvier et février, principalement pour réguler les surpopulations de ragondins le long des cours d’eau de la commune, des ruisseaux, des filières et le long du Loir.

Pourquoi réguler les populations ?

– Pour limiter un danger de santé publique avec la leptospirose, dont le ragondin est vecteur. Cette grave maladie, à laquelle l’homme et particulièrement les pêcheurs sont exposés via leurs bateaux ainsi que les animaux chiens, chats, chevaux, bovins…  provoque une infection mortelle

– Pour éviter la destruction massive des berges, des ouvrages hydrauliques, des frayères à poissons

– Pour diminuer les dégâts occasionnés par les ragondins dans les cultures,

– Le ragondin n’a aucun prédateur dans le milieu naturel.

– 1 couple donne naissance à 90 ragondins au minimum sur 2 ans.

Ces mesures de régulation des populations de ragondins qui pullulent sont prises pour la préservation de l’équilibre naturel dans notre commune et pour la santé de nos enfants et de vous-même. Les destructions de pièges constatées cette année sont donc très regrettables et néfastes au bien-être de tous.

 

NOUVEAUTÉ 2021 :

Un piège sélectif pour lutter contre la prolifération du frelon asiatique que nous observons depuis plusieurs années en automne, avec de gros nids d’un mètre à la cime des arbres.

Sans prédateurs, ces frelons sont dangereux par leur piqûre.

La destruction des nids est l’action la plus efficace pour diminuer leur nombre.

En février, mars, vous pourrez également agir efficacement en posant dans  un coin de votre jardin un piège sélectif, spécifique  du frelon asiatique (photo).

Le gros avantage de cette boite/piège consiste à  n’attraper que les frelons asiatiques, sans piéger les abeilles ni d’autres insectes volants.

Contactez-nous, pour organiser chez vous, la destruction de ces nids ou pour vous procurer une boîte/piège.

Nous sommes également observateurs de la faune et de la flore à l’échelle de la commune et notamment de nouvelles espèces indésirables : Jussie, plante aquatique envahissante, frelon asiatique …bilan que nous transmettons à la Fédération départementale des nuisibles.

 

Si vous êtes sensibles au maintien des équilibres naturels de notre environnement des Basses Vallées Angevines, venez nous rejoindre.

Contact : Jean-Paul GRÉLARD (Président)  au 06.85.32.76.31

Inscrivez-vous à notre lettre d’information

Contactez-nous au 02 41 69 51 15