L'actu

Participez au nouveau recueil de poésie de Florentine Rey

Florentine Rey est arrivée en résidence de création à Villevêque pour une durée de trois semaines. Cette action est coordonnée par la MIEL (Maison Internationale des Ecritures et des Littératures).

L’auteur travaille sur un nouveau recueil de poème à partir du mot DEMAIN.
Elle part d’un paragraphe écrit par quelqu’un, bouleverse la syntaxe, rajoute des mots ou en enlève, pour obtenir au final un petit bloc de texte poétique.
Demain ne se passe pas toujours comme on l’avait prévu et la poésie naît souvent des secousses : c’est le message que tentent de faire passer les fragments de Florentine. Pour ce projet, elle a besoin de matière première. Si vous aviez la gentillesse de prendre quelques minutes pour écrire un paragraphe entre 8 et 20 lignes sur ce que vous allez faire demain, ça lui permettrait de mener à bien son projet d’écriture. Les textes sont rendus anonymes. Il n’y a pas d’enjeu autre que celui de servir de matière première au poème. Il ne s’agit surtout pas de bien écrire puisque tout sera bouleversé. Florentine demande le plus de détails concrets possibles (vocabulaire notamment). Plutôt de noter ce qui vous passe par la tête. Il peut s’agir de situation du quotidien : Demain, je refais le toit de ma maison, j’irai acheter des outils, etc… Ou de projections : demain j’arrête de fumer (et détailler derrière), demain je change de boulot pour… Ce peut être réel ou fantasmé.
Ci-après quelques fragments pour exemple, « fabriqués » à partir de paragraphes écrits par des gens de tous horizons. Votre paragraphe est à envoyer directement à Florentine : florentine.rey@free.fr
Vous pouvez lui téléphoner si vous avez des questions : 06 15 03 80 74
D’avance grand merci pour votre participation.
FRAGMENTS POUR EXEMPLE :
Les angoisses sous la main trop souvent pourquoi toujours penser à demain ne pas savoir ce que sera chacun prisonnier d’un futur empêché on suit la plume en pétard demain je ferai de mon mieux et tout ce qui suit pour sortir du chagrin
*
L’audace tâtonne dans les nouvelles théories ordinaires c’est imprévisible j’ai perdu la notion du travail dans le monde on attend la pluie le beau temps un grand rassemblement d’autres vont et viennent attendent aussi
*
Demain j’aurai des nouvelles vivantes de ton air défunt comment tu étais ou seras qu’importe une bonne nouvelle demain te voilà grains d’or fortune éparpillée ici ou là
*
Bientôt à court d’ici trop d’obscur pour demain les questions s’élargissent on sonne à toutes heures on défile la veille comme chaque jour tourne en boucle de ce qui précède on choisit au final un scenario plus banal on aurait préféré sentir dans les os une rotation d’avenir en fonction de l’ensoleillement.
Florentine REY, chantier en cours

Inscrivez-vous à notre lettre d’information

Contactez-nous au 02 41 69 51 15